Accueil Dossier Présidentielle 2018 Présidentielle 2018 au Mali : ce qui va changer

Présidentielle 2018 au Mali : ce qui va changer

262
0
PARTAGER
Minusma/Flickr

Une nouvelle loi électorale a été promulguée le 17 octobre 2016. Elle apporte quelques nouveautés au scrutin présidentiel au Mali. Suivez le guide.

Cinq modifications ont été enregistrées pour la présidentielle à venir. Elles portent surtout sur la déclaration de candidature, mais aussi sur le cautionnement et les modalités de dépouillement des résultats.

  1. La déclaration de candidature doit désormais mentionner le sexe du candidat

Contrairement à la loi électorale de 2006, la réforme de 2016 oblige celui qui veut briguer la magistrature suprême à mentionner son sexe dans la déclaration de candidature. En plus de son nom, prénom, profession, date et lieu de naissance comme ce fut déjà le cas dans la précédente législation.

  1. Le cautionnement a changé

Selon la présente loi, pour déposer sa candidature, le candidat doit payer vingt-cinq millions de francs CFA, soit une hausse de 150% par à la dernière élection.

  1. Le cautionnement est désormais remboursable en cas de force majeure

Si un candidat renonce à l’élection présidentielle, son  cautionnement  peut être remboursé « en cas de force majeure », dit la nouvelle loi.  Ce qui n’était pas mentionné dans l’ancienne législation.

  1. Le représentant de l’État fixe dorénavant  la composition de la commission de centralisation

Avec la nouvelle, c’est le représentant de l’Etat qui « fixe la composition et les modalités de fonctionnement de la commission de centralisation ». Celle-ci comprenait jadis des représentants  des candidats en lice.

  1.  Le ministre en charge de l’Administration du territoire doit transmettre les procès-verbaux à la Cour constitutionnelle 

Enfin, à l’avenir, c’est au ministre de l’Administration territoriale la charge de transmettre, « sans délai », les procès verbaux des opérations du scrutin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Envoyer votre commentaire
Merci d'entrer votre nom