Accueil 1er Mai 2018 Mali : les surveillants des prisons en colère

Mali : les surveillants des prisons en colère

76
0
PARTAGER

 

Un mouvement de grève des surveillants de prison a été lancé depuis le mercredi 2 mai 2018 partout au Mali à l’appel du syndicat de personnel des prisons.  Au cœur des revendications : l’octroi d’une indemnité de logement.

« Tout le personnel des prisons du Mali est en grève », a signalé  le secrétaire général adjoint du syndicat des travailleurs pénitentiaires Boubacar Sangaré.

Le syndicat affilié à l’Union nationale des travailleurs du Mali  (UNTM) exige du gouvernement le respect de ses  engagements pris avec l’entrée en vigueur de la loi de 2016 portant statut des surveillants pénitentiaires. Ce texte leur alloue des avantages comme la gratuité de logement, des formations et des équipements adéquats, le renforcement des effectifs.


Les gardiens des prisons sont d’autant en colère qu’ils réclament des droits dont bénéficient déjà les fonctionnaires de la police et de la protection civile . Ils chargent le gouvernement.  Et pourtant le ministère de la justice estime que le problème ne se situe pas à son niveau. Pour son chargé de communication, les dossiers relatifs au statut des surveillants des prisons ont été envoyés au ministère de l’Economie et des Finances. Son homologue de l’Economie et des finances n’a pas voulu  nous donner d’informations sur le sujet.

Les geôliers menacent de déclencher une nouvelle grève en cas d’insatisfaction de leurs doléances.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Envoyer votre commentaire
Merci d'entrer votre nom