Accueil Société Mali : Negus Traoré, directeur de publication, gagne 100 000 FCFA par...

Mali : Negus Traoré, directeur de publication, gagne 100 000 FCFA par mois

92
0
PARTAGER
Negus Traoré, directeur de publication du journal L’enquête.

Negus Traoré, directeur de publication du journal « L’Enquête », évoque son parcours, son quotidien et surtout ses difficultés à joindre les deux bouts.

Negus Traoré est marié et père de deux filles et d’ « un fils adoptif». A 36 ans, ce sociologue de formation de la faculté de langues et sciences humaines de Bamako entame une carrière dans le journalisme. Curieux, il intègre, en 2009,  la rédaction du Soir de Bamako, un quotidien fondé par Chouaïdou Traoré, aujourd’hui décédé.

Quelques années après, le jeune journaliste attire vite l’attention de certains journaux de la place. Mais finalement, il décide de lancer son propre hebdomadaire d’informations générales, en décembre 2013.  Il le nomme L’Enquête. « Ce sont les expériences acquises auprès du doyen Chouaïdou Traoré qui m’ont motivé », confie Negus Traoré. Aujourd’hui, son canard est tiré à 500 exemplaires.

Sa journée type, l’ancien stagiaire du  quotidien Le soir de Bamako la démarre par la collecte des articles de ses deux reporters et s’en suit par la relecture. Ses temps libres, il les consacre à ses amis et à sa famille.  Son métier lui rapporte 100 000 francs CFA par mois.

Des dépenses au dessus de son salaire

N’étant pas propriétaire, le loyer lui revient à 35 000 francs CFA. Les factures d’électricité et l’eau à 10 000 francs CFA. Et ses dépenses familiales peuvent s’élever à  75 000 francs CFA. Chaque mois, il consacre au maximum 15 000 francs CFA pour les frais de scolarité des enfants. « Deux de mes enfants sont scolarisés. La vie n’est pas facile. Mais on s’accroche », précise Negus Traoré.

Pour joindre les deux bouts, Negus Traoré troque son costume de directeur de publication pour celui d’infographe auprès de plusieurs journaux de la place. Ces prestations lui font gagner 150 000 francs CFA. Ce qui lui fait un total de 250 000 francs CFA à son revenu mensuel.

Déduction faite de ses dépenses, le journaliste parvient à épargner 90 00 francs CFA chaque mois.  « Il m’arrive souvent de piocher dans les sous que j’épargne bien avant la fin du mois, car certains journaux n’apparaissent pas régulièrement».

Répartition des dépenses de Negus Traoré.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Envoyer votre commentaire
Merci d'entrer votre nom